Le culte des ancêtres

le culte des ancêtres est une pratique typiquement vietnamienne.

Selon la tradition, l’esprit des ancêtres protège et veille sur leurs descendants.
Dans la plupart des familles vietnamiennes, se trouve un petit autel avec une photo des parents devant lequel on brûle de l’encens et l’on rend hommage au dit ancêtre.
Ces esprits vivent dans le monde des esprits, parrallèle au nôtre et se nourrissent de nos offrandes: pour les repas, on met un met chaud sorti du four dont l’odeur nourrira l’ancêtre.
Pour qu’il ait de l’argent à dépenser dans le monde des esprits, on brûle des billets (factices).
J’ignore si dans les jeunes, beaucoup croient à tout cela, mais, par tradition, on continue le culte des ancêtres, car c’est l’occasion de réunions familiales.
Lors de la période communiste, le régime, pourtant opposé au principe même de la religion, n’avait pas détruit ces innombrables lieux de culte, car trop ancrés dans la culture nationale.
Nous voilà donc en pleine immersion vietnamienne: nous avons prévu de faire la « tournée » : car chaque ancêtre est susceptible d’avoir son propre autel, entretenu par ses descendants, de sorte qu’au fil des générations, on fréquente des cousins d’un rang inconnu qui viennent rendre hommage à un ancêtre commun.
Pour l’occasion, ma mère a réservé un minibus avec chauffeur et proposé  aux parents proches ou lointains de se joindre à l’équipée de la journée. Nous voilà une dizaines de cousins, oncles, tante, neveux, nièces mélés pêle mêle: je ne me pose même pas la qustion de savoir qu est qui. Plus on est de fous plus on rit, on est tous de la même famille, inutile d’en savoir plus.
Après 2 heures de route, nous arrivons au village de mon grand père maternel.
Perdu dans une ruelle, nous arrivons devant un petit bâtiment flanqué d’une maisonnette pour le gardien.
Là, le temple dédié à la mémoire d’un ancien ancêtre. Je crois qu’il fonda le village (qui ressemble à une petite ville aujourd’hui)
19040704371
les lieux sont simples et authentiques.
19040378297
 
Une fois le porche passé, on se trouve dans un préau sont les boiseries sont du siècle dernier, et je suis agréablement surprise de voir qu’elles sont bien entretenues.
On se repose, prend un thé et zou…
dans l’arrière salle, on va rendre hommage à l’ancêtre défunt
19040426903
Marie allume des baguettes d’encens, on dispose des biscuits en offrande pour l’ancêtre afin qu’il se nourrisse de l’odeur.
Nous mortels nous nourrirons plus tard de la partie solide des biscuits (ben oui, puisque les ancêtres ne consomment que l’odeur, autant que nous profitions du reste…)
19040454187
Au bout de l’autel, une représentation du vénérable ancêtre
Une fois que tout est installé, un des descendants prononce quelques paroles à l’intention de l’ancêtre, il donne des nouvelles des uns des autres, explique que certains de ses descendants viennent aujourd’hui depuis la France pour lui rendre visite et qu’ils se portent bien … je me dis que si l’ancêtre existe et nous écoute, il doit être bien content.
19040516155
Marie fait comme tout le monde. Elle joint les mains et s’incline d’avant en arrière, rendant hommage à son arrière grand père, sous le flot de paroles vietnamiennes dont elle ne comprend pas un traitre mot.
Ca c’est de l’immersion!
Nous quittons les lieux et marchons un peu plus loin, il y a un autre ancêtre, plus ancien, à honorer
19040655237
Marie s’interesse à un petit chiot ce qui fait grimacer les autres: trop sale pour eux, il pourrait avoir des puces.
19177350926
Marie n’en a cure, il est si mignon
Et zou, quelques petites baguettes d’encens…
 19040541548
Même cérémonial.
On bavarde avec le gardien des lieux
19040579295
il y a même un livre ou figurent l’arbre généalogique du défunt, mon nom y figure, parmi un millier de noms… je ne sais même pas à combien de générations je suis remontée.
 
19040632335
 
Petite photo de famille: a droite, dans les mains de ma cousine, le fameux livre généalogique
 
et nous voilà repartis
 
19040684821
 
 
J’aime bien cette tante. Elle est très discrète et gentille.
En route pour le cimetière.
Comme beaucoup d’autres, il se dresse au milieu de rizières
 
sans aucune barrière
 
19040996529
L’ambiance est très calme et campagnarde.
 
19040849295
 
Voilà, la tombe de l’arrière grand père (ben oui, parce qu’après avoir prié devant l’autel du défunt, il faut bien aller prier devant la tombe du défunt…). Avec Marie nous réfléchissons à ce qu’il représente. 
C’est lui le point de départ de toute la famille Vietnamienne que Marie et Pierre fréquentent tous les étés, 
lui de point de départ des cousins et cousines parisiens que nous connaissons.
Certains sont restés au Vietnam, d’autres ont fui en France, aux Etats Unis et voilà, en une génération tout un lot de frères, soeurs, originaires d’un même village minuscule et éparpillés aux quatre coins du monde.
Sur ces réflexions hautement philosophiques, on remet un petit coup d’encens…
 
19040891173
et clic, une autre photo de famille
 
19040956485
 

En sortant, nous faisons halte à une pagode du XIVème

 
 
19041036566
Ou se vendent un tas de choses à offrir aux défunts
19041067396
 
Ordinateurs (c’est ça le XXIème sièvle…), chapeau, argent, sandales…: du papier que l’on brûle devant l’autel afin que l’objet aille à celui à qui on l’a offert…
Il y a même des vélos! Et des jouets! eh oui, les enfants aussi mouraient… et leurs proches ne les oublient pas!
 
Le lendemain, autre ballade, autre cimetière, autres ancêtres (ben c’est que si on remonte jusqu’au XIème siècle, ça en fait des ancêtres…)
Toujours perdus au milieu des rizières, ce qui donne une sympathique ambiance champêtre.
 
19177639207
 
19177859349
Les lumières sont agréables.
 
 
Et hop, un petit coup d’encens…
 
19177967978
Suivies de quelques paroles et prières à l’intention du défunt…
Je m’habitue au rituel maintenant.
 
Là c’est la tombe d’une cousine de ma mère
 
19178239874
Ma mère me raconte qu’elle a été enterrée vive toute jeune par les communistes parce que justement elle n’était pas communiste.
Quelle horreur.
 
 
Mais voilà, qu’une dispute s’installe 50 ans après sur l’identité des meurtriers.
 
19178275293
Les parents qui sont ou ont été communistes affirment que c’était les catholiques qui ont fait ça.
« Pas possible! » réplique furieusement ma mère. Elle était là quand on a retrouvé le corps et dans le coin il n’y avait que des communistes.
et bla bla bla bla
50 ans après, la blessure fait encore mal.
 
 
Mais bon, on est pas là pour se facher hein? de toute façon, maintenant, on va plus rien changer.
Alors, on se réconcilie et on se remet en route
 
19178325278
 
 
 
 
En sortant, nous passons par une autre maison d’ancêtre… Bigre, c’est que si on garde une maison pour chacun, au fil des siècles, ça en fait des ancêtres à visiter!
 
19177711494
Ici, c’est l’autel de l’arrière grand père.
On entend parler des histoire anciennes. Il parait que cet ancêtre là n’a pas toujours été sérieux.
Il était maire du village et avec l’argent des administrés il est allé tout perdre au jeu… comme quoi…
Bref,des légendes orales qui amusent les visiteurs autour dune tasse de thé.
Pour le coup, j’entraine mon vietnamien comme jamais. Je dois avoir un accent français horrible mais tant pis, c’est sans complexe que j’échange quelques mots avec tous ces parents éloignés.
 
Au fur et à mesure de nos allées et venues sur Hanoï, nous ferons d’autres « pélerinages » qui seront autant d’occasion de voir le pays sans un seul touriste
 
 
img_0407
 
Ici, un ancêtre qui devait être un grand homme vu l’ampleur du site (entièrement privé) qui lui est dédié
 
Rien que l’entrée est grandiose.
 

Ma mère me prévient avec un air réprobateur: « cet ancêtre là, il était chinois« 

Il faut savoir que les chinois ont occupé le Vietnam pendant plus de mille ans et que la guerre d’indépendance a été longue et dure. Les contes pour enfants vietnamiens sont pleins de récits héroïques de vietnamiens s’étant battus contre l’occupant chinois. Autant dire que les vietnamiens ne portent pas les chinois dans leur coeur et que, pour mes parents en tout cas, cela a été cultivé dès l’enfance. La situation géopolitique actuelle n’arrange rien à cette querelle sino-vietnamienne.
Je lui réponds qu’avec plus de mille ans d’occupation, tous les vietnamiens doivent avoir du sang chinois dans les veines.
Ca ne lui fait pas plaisir, mais j’en rajoute pour la taquiner:
 » soyons objectifs: avec 1000 ou 2000 ans d’occupation, il n’est pas imaginable que l’occupation chinoise n’ait pas laissé de trace. Regarde: la culture chinoise, le confucianisme imprègnent la société et la mentalité vietnamienne. Le concours du mandarinat, concours qu’un de nos illustres ancêtres a réussi et dont tu m’as fièrement parlé quand j’étais enfant: cela provient de la Chine. Ma grand mère paternelle était chinoise, un quart de mon sang est chinois, trois quart peut être Viet et ma culture est … 100% française. Et puis, qu’est ce que ça peut faire au fond? « 
Ben oui… on ne choisi pas d’où on vient… on hérite de son histoire.
Petit silence. Hi, hi, hi, je la vois hésitante… Encore des à-prioris qui vacillent.. à 75 ans: c’est pas beau ça? Elle sourit et abandonne le sujet… D’accord, cet ancêtre là, il est comme les autres… Et son temple est magnifique, allons le voir.
 
 
19178825640
Une fresque de marbre raconte son retour au pays
19178581859
 
 
 
19178653909
Ce site privé est quasiment monumental.
 
 
19178783026
la tortue, signe d’immortalité
 
19178581859
 Encore de l’encens 
 
19178943008
et quelques photos de famille
 
19178735350
 
Un autre temple, un autre ancêtre. Paisible et reposant.
 
19178872620

Après cette immersion dans la culture vietnamienne, nous revoilà sur le chemin des touristes

 
 

8 réflexions sur “Le culte des ancêtres

  1. Pingback: Sapa et Bac Ha – Il etait une fois…Demain

  2. Pingback: Moscou – Pékin – Vietnam 2011 | Il etait une fois…Demain

  3. Pingback: Pékin | Il etait une fois…Demain

  4. Pingback: La grande muraille de Chine | Il etait une fois…Demain

  5. Pingback: Moscou | Il etait une fois…Demain

  6. Pingback: Hanoï, Vietnam | Il etait une fois…Demain

  7. Pingback: Sapa et Bac Ha | Il etait une fois…Demain

  8. Pingback: Baie d’Halong, Hue, Da Nang | Il etait une fois…Demain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s