En route vers Tromso avec l’Hurtigruten

Le voila… notre grand bateau.
br_0001
Il nous ramènera à Tromso d’ou nous prendrons l’avion pour rentrer.
 
br_0002
Une dernière photo avec Jean François.
Nous embarquons et restons sur le pont: Les nuances de couleurs sont terriblement belles dans ce soleil qui n’en finit pas de se coucher
 
br_0003
 
Vraiment superbe ce départ du port
 
crg_0016
 
br_0004


Les paysages défilent, majestueux…
 
 
 
br_0006


C’est si merveilleux de voir tous ces paysages défiler…
Les mêmes qu’à l’aller, mais vus de plus haut et avec la lumière du soir
D’ailleurs, nous remontons vers des journées plus longues: d’ici demain le jour se sera rallongé de près d’une heure.
 
 
br_0007


 
br_0008


 
 
br_0009
 
Svolvaer…
 
En route, nous croisons l’Hurtigruten qui descend vers le Sud
 
 
 
br_0011


On ne tarde pas à découvrir le grand confort du bateau.
Par chance, il y avait une cabine de libre pour nous.
 
Pour le coup, je m’accorde un plaisir énorme après toutes ces journées devoile: une douche (très) chaude avec durée à volonté!!
Je me mets même à me demander si je ne vais pas vider les reserves d’eau du bateau…
Tant pis, il y a dans la vie des plaisirs dont on se souvient toujours, hé, hé, hé!
 
 
 
br_0020
 
De magnifiques salons déserts avec des fenêtres panoramiques…
 
 
 
 
 
br_0027
 
 
 
D’ou l’on peu admirer les paysages qui passent.
 

br_0013

 
 
 
Le célèbre Trollfjord
br_0014
 
 


 
Les Vesteralen
 
 
br_0015


 
br_0016


 
à 3h00 du matin
 
br_0017


 
Puis, retour vers les fjords
br_0018
 
br_0019


 
 
 


br_0021


 
br_0022
 
br_0023


 
br_0024


 
 
 
 
toujours aussi splendides
br_0025


Nous reconnaissons l’approche de Tromso qui dénote d’une plus grande activité
br_0028
 
Arrivés à Tromso, nous attrapons le funiculaire qui nous emmène voir un joli panorama dominant la ville.
br_0030


les lieux sont propices à de belles ballades à pied
 
 
br_0033
Dernier jour.
Petit tour à tromso et sa bibliothèque (avec wifi gratuit)
br_0034
Nous visitons le Polaria (un peu moyen) et le Polstjerna:
Un baleinier double mât qui commenca sa carrière en 1865 et la finit en 1985
br_0035
Le bateau est très bien mis en valeur,
la vie à bord: celle des marins pêcheurs, celles des officiers: capitaine, second, mecano, radio, navigateur
la mécanique, la navigation, la radio: tout y est expliqué de façon très intéressante.
br_0036
Sur la table à carte, on reconnait les zones…
br_0038
Voilà qui ferme la boucle de ce magnifique voyage
CARNET PRATIQUE SPITZBERG:Quelques données
Période de navigation:
Quelques précisions techniques sur le Spitzberg: la saison de navigation est courte à cause des icebergs. En gros, c’est navigable du 15 juillet au 15 Août, mais il faut se renseigner précisément le moment venu.
Froid:
Il fait froid, le bateau doit donc être équipé en conséquence.
Sécurité:
Il y a très très peu de bateaux, ou de présence humaine tout simplement: il faut donc être particulièrement prudent car tout problème devra être géré à priori en autonome.
L’emport d’une arme à feu est obligatoire à cause des ours blanc. En revanche, c’est une espèce protégée: il est impératif de lire toutes les consignes données à ce sujet (ne pas les suivre, ni les approcher, on ne doit tirer qu’en cas de menace réelle et il y aura forcément une enquête poussée si vous en tuez un, pas mal d’histoires ou le mort est humain…)
Navigation
Le compas/ boussole n’est pas utilisable (trop près du Nord Magnétique: le champ magnétique est « fou ») et de tout façon, les longitudes défilent très vite la-haut (80° de latitude). Pas de couverture GPS car trop au Nord: On navigue donc à vue y compris de nuit: heureusement qu’il y a le soleil de minuit et que les cartes papier sont précises).
Le bateau disposait d’un tél iridum, indispensable pour récupérer la météo. A noter que la météo est très changeante et peu aller du grand soleil à la brume épaisse en quelques nautiques…
C’est l’aventure.

5 réflexions sur “En route vers Tromso avec l’Hurtigruten

  1. Pingback: Du Spitzberg aux Lofoten à la voile | Il etait une fois…Demain

  2. Pingback: Spitzberg: Bellsund et Hornsund | Il etait une fois…Demain

  3. Pingback: La traversée | Il etait une fois…Demain

  4. Pingback: Fjords norvégiens | Il etait une fois…Demain

  5. Pingback: Les Lofoten | Il etait une fois…Demain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s