Le salar d’Uyuni et le Sud Lipez

Arrivée à La Paz: gros embouteillage.

Je me prépare à rater notre bus et  passer la nuit à La Paz.
Finalement , nous débarquons à la gare routière avec 1 heure de retard et réussissons à nous présenter à la compagnie de bus (todo turismo) à 20h45 pour un départ à 21h00 (sans billet mais avec un email de confirmation sur le smartphone): ça passe… encore un sprint à plus de 3400 dont on se serait bien passés, c’est la journée!
Nous embarquons et passons la nuit dans le bus couchette (ça vaut pas une classe business d’Iberia, mais on peut y dormir).
Nous arrivons au petit matin à Uyuni et partons à la recherche d’une agence correcte qui pourrait nous emmener 4 jours à travers le salar et le Sud Lipez
Nous finissons par nous fixer sur l’une d’entre elle. Je réalise que je viens de perdre gants et lunettes de soleil, je profite donc du temps avant départ pour faire le tour des marchés et acheter, non seulement gants et lunettes, mais aussi un poncho en laine d’alapaga… Il parait qu’il fait froid là ou nous allons, cela me servira de couverture supplémentaire et de protection le jour… Me voilà parée: batterie photo chargées, sac de couchage, lunettes….
En attendant le 4×4, deux enfants viennent jouer au cheval avec moi…
uc
Notre 4×4 arrive et nous ferons la route avec 1 américain et 4 jeunes anglais, bacheliers ou en 1ère année d’université qui se font un voyage de 4 mois en Amérique latine.
Comme tous les tours au Salar, arrêt au cimetière de trains: ces trains achemimaient l’argent des mines de Potosi (1ère mines productrices au monde au XIXème) vers le chili. Ces mines avaient fait la fortune de l’empire d’Espagne dès que la cour d’Espagne eu fini de piller et dilapider  l’or des cités incas.
uc1
Déplacements dans le Salar
uc2
le Paris Dakar passera par là: ils ont érigé un monument de sel pour l’occasion…
uc3
uc4
ambiance propre au lieu…
puis nous nous lançons dans la traversée du Salar (135 km de route sur du blanc, du blanc, du blanc…).
uc5
uc6
Les paysages sont quelque peu irréels et nous finissons par arriver à Coqueza ou paissent des centaines de lamas.
uc7
Photos du soir
uc8
Photos du lever du jour
uc9
uc10
la direction c’est par là…
(ne pas dire la route c’est par là, car des routes, il n’y en a pas sur le salar)
Nous voila partis sur les pentes du volcan Tupanac pour 300 mètres de dénivellée.
Au passage nous admirons des momies  (7 ou 8) dans leur environnement « naturel » elles ont 1200 ans… le sec du salar, ça conserve.
uc11
Le chemin monte en serpentant et le mirador offre une belle vue sur le Salar.
uc12
uc13
uc14
volcan Tupanac (5300m)
Nous redescendons et Notre tour continue: nous arrivons à l’Isla Inca avec ses cactus hauts de 10 à 12 mètres ou nous nous joignons à 4 autres anglais, eu peu moins jeunes mais pas de beaucoup, également en virée pour 4 mois en Amérique du Sud.
uc15
uc16
Coucher du soleil sur le Salar avec nos 4 compagnons de voyage
uc18
uc19
et observation des étoiles
uc20
Nous ne manquons pas l’occasion de faire un peu les clowns
uc21
uc22
Au petit matin, nous continuons vers le Sud Lipez,
Vignognes sauvages sur fond de salar
uc23
Lagunes, Flamants Roses, Geysers, sources d’eau chaudes, volcans en activité… C’est tout simplement incroyable de beauté
Le confort est évidemment très sommaire : lumière 2 heures par jour, couchage en dortoirs, pas d’eau chaude et parfois pas d’eau du tout du fat du gel, pas de chauffage, pas d’isolation au toit avec du -8° dehors… Nos compagnons de voyages 4 jeunes anglais se gèlent… Le sud Lipez ça se mérite.
uc24
uc25
Volcan et ses fumerolles
Franchement, les paysages sont époustouflants…
uc26
waouh, c’est gigantesque
uc27
uc28
uc29
uc30
désert du Silosi (4750m): François me lance un défi et se met à courir!
Nous voilà tous les deux comme des débiles lancés sur … 50 mètres.
Résultat des courses pour moi: un mal de tête le soir…
uc32

uc33

arbre de pierre
résultat d’une éruption
des vigognes (mais que mangent-elles?)
uc34

uc35

coucher de soleil sur la laguna colorada…
uc36
et ses flamands roses
dans la magie de la lumière
Au matin, départ avant le lever du soleil, pour ne pas rater…
les geysers!
Ca fait du bruit!
uc37
Un tas d’autres geysers plus loin
uc38
uc39
Des bulles se forment dans l’empreinte de mon pas…
uc40
il y a même des loups garou
uc41
Décor théatral…
uc42
Quelques kilomètres plus loin sources d’eau chaude aménagées en « hot spring »
François est aux anges: eau à 35°C, parfait pour se réchauffer après une nuit à -5°C.
Il y a un gardien qui explique que ça coûte 6 BS pour se baigner mais que ça inclue les vestiaires et les WC.
A ce prix là, 0,60€, François hésite… On va pas gaspiller l’argent du ménage comme ça, hein?
Les 4 compagnons de virée se jettent également à l’eau
uc43
François me dira plus tard que c’était le plus beau bain de sa vie…
Il faut dire qu’un tel réconfort dans un lieu pareil, ça ne s’oublie pas
magnifique
uc44
uc45
uc46
Nos routes se séparent les 4 anglais continuent vers le Chili, nous les laissons donc au poste frontière Bolivie-Chili
Drôle de poste à 4500m… Pas vu de douanier… S’il y en a un, ça m’étonnerait qu’il dorme ici…
uc47
uc48
Nous rentrons sur Uyuni à travers des paysages toujours aussi fabuleux
uc49
laguna blanca
uc50
Marquage de la ligne du milieu…
Ne pas oublier de mettre le clignotant pour dépasser
uc51
uc52
nous redescendons
vers 3600m
uc53
avec en route des curiosités dont nous ne retenons même pas le nom
uc54
Ou nous attrapons le bus de nuit vers La Paz avec des images et des souvenirs pleins la tête.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s