Walvis Bay et Spitzkoppe

 

 

 

 

 
Anatole est toujours cassé, l’Ercefluril ne suffit pas. Nous appelons Diane et Michel nos cousins medecins qui depuis la France joueront à merveille le role de doctor-on-line. Ils nous prodiguerons les conseils compte tenu de la pharmacie que nous avons sur nous (Merci Diane et Michel, vous conseils ont bien marché, Anatole etait à peu pres sur pied 2 jours plus tard).

Nuit au Lagoon Lodge avec vue sur l’Atlantique: des flamands roses viennent se nourrir devant les fenêtres de notre chambre.

 

 

 

 

 

20 Aout : Aujourd’hui matinée kayak avec jeanne à Pelican Point. Le vent de la veille est tombé, il fait beau, nous sommes chanceux, pelican point, c’est sauvage. Il y a une colonie de phoques dont certains viendront jouer avec nous lorsque nous serons sur l’eau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On passe une heure a les appeler, leur parler, les carresser.

 

 Celui la, on l’a baptise Maitre Yoda…

 

 

 

 

 

 

 

Ils sont curieux, viennent nous voir, nagent le long de nos kayak, mordillent nos pagaient. Il y en a meme un qui essaye de me prendre mon appareil photo sous marin.

 

 

 

 

 

 
C’est un moment extra.
 

Vidéo PHOQUES A WALVIS BAY

On ne se lasse pas de leur calins.

 

 

Retour à Walvis Bay, on reprend notre route.
 Petit crochet par Swakopmund puis route vers le Spitzkoppe ou nous admirons les lieux. Les couleurs du soleil couchant nous accompagnent dans la reconnaissance de notre escalade du lendemain

 

 

 

 

Nuit au pied du Spitzkoppe

 

 

21 Aout : départ au lever du soleil.
 
 
 La ballade est sportive, un peu d’escalade et de marche,
 
 
le paysage splendide.
 
On utilise un peu le materiel qu’on a amené de France.
 
 
Nous ne trouverons pas la voie normale. Anatole ouvre donc sa propre voie et nous apprécions tout de même cette halte sportive. La prochaine fois, on se préparera mieux.
Pour ceux tentés par l’escalade. La voie normale est constituée d’une marche d’approche sur la face Est d’environ 2 heures avec quelques passages. Puis, l’escalade a proprement parler se fait sur la face nord et nécessite un 5B et prend 3 heures puis 2 pour le retour plus l’approche é faire en sens inverse. Si vous tombez sur un livre francais qui vous dit que le tout prend 5 heures, mefiez-vous, c’est un coup à finir de nuit. L’ensemble tout compris avec les pauses est plus proche des 12 heures que des 5… j’ai laissé l’email du mountain clu bde namibie dans la partie pratique. On peut les contacter avant de partir ca ne fait pas de mal.

 

 

On reprend notre route vers l’Erongo

  et ses Bull’s Party.

 

Tiens, si on avait le temps de flaner, on pourrait passer une journee rando bien agreable ici, le paysage volcanique est magnifique.

 

 

puis Okahandja que nous avons choisi comme ville etape. A cause de travaux, contrairement aux previsions, la route jusqu’à Okahandja est mauvaise mais heureusement, c’est de jour. De nuit ça doit ressembler au salaire de la peur.

 

 

22 Aout : Arrivee sur Windhoek et restitution du 4×4.
En discutant avec l’un des responsable de l’agence de location, nous évoquons la difference de régles de securite entre l’Afrique du Sud et le Botswana au Kgalagadi, il nous repond très sérieusement que c’est ce qui rend le Botswana si excitant et qu’en effet, il y a régulierement des gens qui se font croquer la-bas puis agremente ses commentaires de multiples anecdotes à peine croyables. Intriguee, je me promets que de retour en France, je me renseignerai un peu plus pour savoir ou est la réalité. (J’ai mis le résultat de mes recherches dans la page pratique.)
 
Dans la voiture qui nous conduit a l’aéroport, le chauffeur nous initie à la langue des damaras qui utilise les claquement de langues… c’est top comme disent Marie et Anatole on s’entraine sur 4 types differents de claquement de langue pendant tout le trajet. Vol sur le Cap sans histoire et nuit a Durbanville.

______________________________________________________________

<< Namibie: Kokerboom Forest, Aus, désert du Namib

Afrique du Sud: Baleines et requins, De Hoop Reserve >>

_________________________________________________________________

Une réflexion sur “Walvis Bay et Spitzkoppe

  1. Pingback: Namibie: Kokerboom Forest, Aus et Sossusvlei | Il etait une fois…Demain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s