De Long Island à Cape Cod

itinerairecape cod

 

Nous quittons New York et remontons le long de Long Island

NYC017

A chaque pont, on regarde le mât…

NYC015

Nous avons souvent l’impression que le mât ne passera pas. Pourtant, ça passe à chaque fois…

Le paysage se vide progressivement de ses constructions…

NYC2006

Long Island

Nous arrivons dans l’état de Rhodes Island et mouillons à Newport, ville célèbre pour avoir donné naissance à la coupe de l’America.

NYC2056

Newport

 

La ville s’enorgueilli également d’avoir vu la naissance du couple Kennedy: Ici l’église où ils se sont fiancés, là, celle où ils se sont mariés, plus loin, la maison de Jackie… Le mythe est toujours vivant ici.

NYC2007

En dehors de cela, c’est une ville très cossue avec des manoirs qui ressemblent plus à des châteaux qu’à des manoirs.

NYC2010

Le guide du petit train qui nous promène dans Newport nous explique que l’inscription au club de tennis de Newport coûte plus de 10 000 dollars par an et qu’il y a une liste d’attente… Avec ça, on n’a pas encore payé les chaussures de tennis… Finalement, la voile ce n’est pas si cher…

Nous poursuivons notre périple. Arrivée à un joli petit port: Cityhunk

L’ambiance est paisible, on déguste des huitres locales. Elles sont très bonnes mais trop petites…

NYC2012

NYC2013

NYC2009

Il y a un petit port, un village, une jolie vue, une église

 

NYC2011

NYC2017

Et une église qui ce soir sert de cinéma (gratuit) pour les enfants… C’est original non?

Reprenant la navigation, nous remontons le canal de Cape Cod

NYC022

Certains ponts sont mobiles, ils s’ouvrent pour nous laisser passer.

A la sortie du canal, nous nous dirigeons vers Provincetown. Nous ouvrons les yeux, il parait qu’il y a des baleines… Nous n’en voyons aucune, en revanche, la pêche est bonne. Comme nous sommes incapables de tout manger immédiatement, nous remplissons le congélateur.

NYC2015

Nous arrivons donc à Provincetown que nous visitons.

C’est ici que débarquèrent les passagers du Mayflower en 1620, on les appelaient les pélerins. C’est en mémoire de ces pionniers qu’a été érigée la Pilgrim Tower (la tour des pélerins).

NYC2005

 

J’y achète un livre pour enfant en anglais pour Clément, il y est raconté sommairement l’histoire des pèlerins, ce qui nous permet de tous nous instruire… Ainsi, nous apprenons que les pèlerins étaient des chrétiens, en grande partie anglais qui avaient fuit la répression en Angleterre et s’étaient exilés en Hollande. Là-bas, ne trouvant toujours pas assez de liberté pour exercer leur culte, ils décidèrent de partir encore plus loin vers le nouveau monde. Pour celà, ils conclurent un accord avec des armateurs: ils travailleraient gratuitement pendant 3 ans en échange des 2 bateaux et leur équipage qui permettraient d’aller en Amérique. Ils partirent mais l’un des bateaux eu une avarie en route et ils rebroussèrent chemin pour réparer. Finalement un seul bateau parti, avec du retard donc, nombre de pélerins préférant abandonner. La traversée fut difficile, les marins (qui étaient des impies sans instruction aux yeux des pèlerins) et pélerins (qui passaient pour des rêveurs aux yeux des marins ) apprenant à se respecter: les marins finirent par reconnaitre le courage et la volonté sans faille des pélerins et les pèlerins furent finalement reconnaissants envers marins dont le savoir faire leur permis de traverser l’Atlantique en vie. Ils arrivèrent en Novembre dans l’actuelle Provincetown. Ils étaient environ 100. Comprenant qu’ils ne pourraient survivre qu’en restant unis, ils signèrent un pacte d’entraide. Le texte de cet accord est affiché à Provincetown et passe pour être la première constitution des Etats-Unis. Il faisait froid et malgré le pacte, une dissension s’installa entre ceux qui voulaient rester et s’installer avant qu’il ne gèle et ceux qui voulaient trouver un lieu plus accueillant. 

Ils durent donc faire face à de nombreuses difficultés… la terre étant quasiment vierge (pas de magasin!), ils n’avaient que ce qu’ils avaient apporté d’Europe: vêtements, outils, vaisselle et le bateau étant petit, ils n’avaient pas pu prendre beaucoup de choses. Au premier hiver, seule une moitié avait survécu. Certains jours, seuls 14 personnes étaient suffisamment fortes pour s’occuper de tous les autres qui étaient malades… Des pionniers au vrai sens du terme.

 

Provincetown est un lieu assez touristique avec beaucoup d’ambiance.

Un haut lieu de l’homosexualité…

NYC2050

Ici la bonne humeur est de mise: j’adore.

Nous quittons notre mouillage pour aller au large en quête de baleines…

Clara monte au mât pour scruter la mer…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

à la recherche des baleines…

Elles sont là!!!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On en prend plein les yeux!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il y en a beaucoup!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

baleines à cape Cod

C’est tout simplement MAGIQUE…

Nous passons quelques heures à les admirer et c’est à regret que nous poursuivons notre route…

 

 

<< Le rêve américain

<< New York!

De Boston au Maine >>

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s