La photo

Didier, mon ami, collègue et pilote d’essais, très débrouillard a réussi à trouver un musher (meneur de traineau à chiens) qui accepte de venir avec ses chiens et son traineau pour faire une photo devant l’avion.

Il accepte de prendre 2 volontaires et j’en suis. J’ai rendez vous avec un autre membre de l’équipe, Mark, pour aller chercher le traineau à chien et le ramener sous la direction de son musher.
Nous arrivons à pied alors que le blizzard, comme l’avait prédit le monsieur de la tour, se lève. Il y a des rafales de neige glacée qui nous caressent le visage pendant que nous suivons le musher occupé à préparer les chiens et le traineaux: les chiens sont roulé en boule sur la neige et à l’approche de leur maître devinent qu’une sortie est mminente: ils veulent en être. ILs se lèvent tous en aboyant et en réclamant d’être attachés au traineau.
Le musher nous explique qu’il va sortir de jeunes chiens, il se mettra à gauche du traineau en criant je ne sais quoi pour dire aux chiens de tourner à droite. IL se mettra à droite en criant autre chose pour ordonner aux chiens de tourner à gauche. Je serai assise sur le traineau, Mark sera debout à l’arrière du traineau.
Le musher est très clair et répète à Marc que quoiqu’il arrive, il ne doit pas descendre du traineau, il est le seul à pouvoir actionner les freins du traineau. S’il n’y a personne sur le traineau, les chiens continueront à courir pendant des heures et on risque de les perdre?
Donc Marc ne doit pas descendre du traineau: Si le musher tombe, Mark ne doit pas descendre du traineau, si JE tombe, Mark ne doit pas descendre du traineau…
Gloups, je m’imagine en train de tomber quelque part sur la banquise ou sur la neige, dans le blizzard, ne sachant absolument pas ou je serai…par -40° avec du blizzard, pas besoin d’un dessin: quoiqu’il arrive, il vaut mieux que je ne tombe pas.
J’ai donc décidé de me cramponner aux barres latérales du traineau et ne lâcher sous aucun prétexte.
Les chiens sont très excités et ont manifestement envie de courir.
 C’est parti…
Musher, c’est hyper sportif: le musher, court à coté du traineau en criant pour que les chiens tournent, il crie, agite une sorte de fouet, puis dans une pirouette passe de l’autre coté pour faire tourner les chiens.
Moi, immobile sur le traineau, j’ai froid. Très froid, le masque est tout givré, mais je renonce à gratter… trop peur de lacher et de tomber, car il faut le dire, ça bouge dans tous les sens, il y a du blizzard…
A force de courir et de sauter d’un coté puis de l’autre du traineau, le musher finit par tomber… gloups, avec le pied, il accroche une lanière et trainé par le traineau qui avance, il essaye de remonter à la force des bras…
Je regarde par un coin pas encore givré de mon masque: c’est que le traineau va tout droit vers la mer qui n’a pas l’air complètement gelée… Mais il a dit de pas descendre du traineau…
Bref, après un bon moment d’émotions multiples, on arrive à l’aéroport, le musher explique au gardine qu’il faut le laisser rentre sur la piste avec son traineau à chien, pendant ce temps, j’ai froid, oui je n’ai jamais eu aussi froid de ma vie.
Arrivée au pied de l’avion, je pose 1 seconde, pas plus.
15
Un clic pour prendre le photographe en photo
18
Et je monte immédiatement: ça doit être chauffé la haut, le photographe est en train d’appeler tout le monde pour faire la photo devant le traineau et l’avion… pendant que j’ai l’impression d’être en mode survie… Bien au chaud dans l’avion, j’enlève mon masque, je retire une croute de glace qui recouvrait mon nez (oui, mon nez a givré, mais comme je ne voulais pas lacher le traineau, j’ai laissé mon nez au froid). La croute de glacefait bien 1 centimètre d’épaisseur, beau moulage de glace du nez… Tout le reste va de pair, je sais désormais ce que signifie avoir froid jusqu’aux os…
On sonne encore le rappel pour la photo de groupe.
52
Bon, il faut reconnaitre que les photos ont l’air de sortir d’une autre planète…
17
 15

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s