Transat Bermudes – Açores juin 2016

 

Le rendez vous pour le départ de la traversée est fixé aux Bermudes.

Bernard et Thien An arrivent de Toronto où ils ont fait une escale.

Ils font connaissance à l’aéroport de Toronto. Ils profitent de la soirée pour visiter un peu la ville et loger dans un immeuble de 67 étages! Vertigineux

toronto4.jpg

 

toronto3

Distillery avenue, des usines en ville reconverties en pubs

toronto1

où il fait bon prendre un verre et dîner

toronto2

Au lever du jour détour par graffiti avenue

On s’y croirait.Quand Bernard fait la leçon à un garçon, ça ne rigole pas

Tout le monde se retrouve aux Bermudes: Christian, Thérésa, Thien An, Bernard et bien sûr 1+1.

Petite visite des Bermudes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

D’où provient le mot « bermuda »?

Des Bermudes!

C’est un ensemble d’îles anglaises baignées de soleil et de belles plages.

Joli, soigné.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

bureau de poste

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

baroudeurs en attente du bateau-bus

Mais…peut être un superficiel et trop bien rangé à notre goût. Et puis aussi, tout y est très cher.

Nous rencontrons Philippe et son équipage à bord d’une Classe 40 magnifique, mais qui opte pour l’apéro sur 1+1, plus spacieux pour accueillir tout ce monde là. Ils vont également rallier les Açores, nous partons en même temps: nous projetons donc de naviguer ensemble, de nous retrouver à l’arrivée.

Super, traversée tranquille marquée par un grain à + de 40 nds, au début mais bien anticipé,

et surtout par une météo rendue compliquée par la position trop Nord- Ouest du fameux anticyclone des Açores qui ne nous amènera que trop peu de vent et souvent mal placé.

transat05

Tant pis, le bonheur d’une traversée idyllique sera pour une autre fois. Même les poissons n’étaient pas au rendez-vous !! Il n’empêche que les équipiers s’occupent et s’éclatent, chacun à leur façon.

transat22

sport quotidien pour Bernard qui a décidé de reprendre la ligne.

de magnifiques couchers et levers de soleil se succèdent au fil des jours

passage des 1000 Nm!

transat06

Souvent les gens demandent: « qu’est ce que vous faites pendant la transat? Vous ne vous ennuyez pas un peu? »

Eh bien, on ne sait pas dire pourquoi, mais on ne s’ennuie pas.

Même la grand-voile s’y met. En pleine traversée, on entend un bruit… La têtière (le point d’attache tout en haut de la voile) a laché et la grand voile est descendue toute seule se ranger dans le lazy bag…

C’est bien beau tout ça, mais on ne va pas continuer la traversée sans la grand-voile…

Conseil de marins à bord: il y a des efforts qui se chiffrent en tonnes à ce point là de la voile. J’avalise le consensus sur la technique de réparation (qui finalement aura tenu jusqu’au retour en France!);

Il faudra monter en haut du mât pour récupérer la drisse et la poulie restées en haut. La pro de l’escalade s’en sortira avec mention »très bien »!

Les dauphins nous accompagnent les derniers jours, ils filent et bondissent devant l’étrave. Quel beau spectacle!

vidéo là:

 

on ne dira pas qu’on a rien pris. Aussitôt pêché, aussitôt dégusté…

Après 12 jours de mer: « terre, terre! »

 

Nous nous mettons au mouillage à Flores.

transat51

 

 

transat28

Nous voilà à Flores: et c’est magnifique. L’île porte bien son nom, il y a des fleurs par millions: les haies dans les prés à vaches sont faites d’hortensias sauvages qui pullulent.

L’île est la plus occidentale de l’archipel, du coup nombre de touristes n’arrivent pas jusqu’ici.

Les locaux sont très accueillants. Un plaisir pour le voyageur.

moulin à farine de maïs et sa meunière

transat42

Bernard donne un coup de main.

Retour de pêche du jour: on sort le bateau tous les jours…

Si, si, pas de marina ici,

Bernard a posé son sac pour donner un coup de main aux locaux amusés de cette aide opportune

transat61

 

transat53

jolie randonnée à Flores

transat52

hortensias sauvages par millions

transat50

 

 

transat59

transat64

transat54

 

transat58

 

Le moment du départ pour Thérésa est arrivé, suivi par Bernard et Thien An.

J’amènerai 1+1 seul à Ponta Delgada où je le laisserai quelques semaines avant la suite…

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s