Un système d’arrosage automatique autonome et complet

Cet article complète l’article « arroser ses plantes quand on part« .

On trouvera ici les évolutions du système:

  • l’alimentation sur batterie avec panneau solaire
  • la fabrication d’un réservoir à récupération d’eau de pluie (aux mesures de notre terrasse)
  • un trop plein (vide un peu le réservoir lorsqu’il est trop plein)
  • un arrêt automatique lorsque le réservoir est vide pour que la pompe ne tourne pas à vide
  • une mise à l’air libre pour éviter que le réservoir ne se vide tout seul par effet de vase communicant
  • un circuit d’arrosage

Alimentation par batterie rechargée par panneau solaire

L’alimentation permet de fournir l’énergie nécessaire pour alimenter:

  • la/les pompes à eau
  • le circuit électronique

Il s’agit d’une batterie 12V

batterie

J’ai récupéré une vieille batterie de voiture: Elle n’était plus assez bonne pour ma voiture, mais c’est largement suffisant pour notre usage.

On va recharger cette batterie par panneau solaire 12V (vu les faibles puissances mises en oeuvre, inutile de prendre un panneau trop puissant)

panneau

Celui-ci (16 €) est suffisant

 

Pour cela on montera un régulateur de charge entre la batterie et le panneau solaire.

Le régulateur de charge permet de réguler la tension de charge de la batterie, il évite que la batterie ne se vide dans le panneau solaire la nuit, il arrête la charge lorsque la batterie est chargée.

Celui-ci  (6€) convient très bien

regul_charge

Le montage est assez simple:

montage panneau solaire

Electronique

La description de la programmation de l’arduino est là

En l’occurence j’ai mis un arduino nano (3€).  L’arduino nano s’alimente en 3,7V. Afin de convertir la tension de 12V à 3,7V, il faut mettre un convertisseur DC-DC step down ainsi que décrit là.

electronique

Le tout intégré dans un placard fait maison.

electr

Réservoir avec récupération d’eau de pluie.

Il existe des réservoirs dans le commerce.

Dans mon cas, j’ai souhaité optimiser l’espace disponible sur notre petite terrasse.

Il est donc en bois, et se cachera derrière un canapé de jardin.

reservoir

Réservoir cloisonné en 2 parties, reliées par système de vase communicant (simple tuyau) qui permet d’avoir le même niveau d’eau des deux cotés.

 

Pour l’étancheité du réservoir, j’ai utilisé de gros sacs poubelle. J’étais un peu sceptique au départ mais au final, cela ne fuit pas.

 

interieur reservoir

Pour la structure, j’ai mis en place des tiges filetées traversant de par en part avec cloison intérieur en bois de part et d’autre (pour ne pas que cela touche les tiges filetées) avec cornières et plat en aluminium (plus esthétique)

 

Récupération d’eau de pluie

recup eau

 

Mise à l’air libre

Si le niveau eau de votre réservoir est plus haut que votre circuit d’arrosage, il faut en mettre un. A défaut, une fois que votre pompe se sera arrêtée, étant donné que le tuyau de la pompe d’arrosage sera plein, votre réservoir va se vider par effet de vases communicants

miseairlibre

mise à l’air libre en attente de raccordement

mise air libre

mise à l’air libre en attente de raccordement

Réducteur de pression: pour éviter que de l’eau ne sorte par la mise à l’air libre lorsque la pompe est en marche. Dans mon cas, j’ai simplement replié le tuyau sur lui même et resserré le tout avec un serflex en plastique.

Trop plein

Sans quoi, en cas de forte pluie, l’eau s’infiltrera entre le sac poubelle et la paroi, ce qui ne manquera pas de finir  détériorer le réservoir.

Il faut percer un trou avec un tuyau un peu en dessous du niveau maximal et y mettre un passe paroi sur lequel on reprend un tuyau qui va vers une évacuation ou le potager

passe cloison2

Arrêt automatique

 

Il convient d’intercaler un interrupteur à flotteur entre la pompe et le relai

inter flotteur

En retournant la partie mobile, on bascule la logique

interrupteur ouvert= flotteur en position haute

<—–>

interrupteur ouvert= flotteur en position haute

 

Circuit d’arrosage

Pour le circuit d’arrosage, on trouve tout en jardinerie, Casto, Leroy Merlin ( mon cas)

goutteurs. Vous pouvez percer vos tuyaux, mais à mon avis, cela ne vaut pas l’économie. Le débit ne sera pas réglable et au fil du temps, le tuyau se bouchera.

tuyau: un tuyau d’arrosage de récupération fait l’affaire si on ne souhaite pas investir dans des tuyaux dédiés (plus durable)

raccords en té, bouchons…

 

Finitions

Un canapé de jardin fait maison

banc

Des housses et coussins venus d’un magasin de mobilier suédois, une jardinière sur le réservoir (elle même arrosée automatiquement)

jardiniere

Et voilà l’ensemble!

fini.

Et  … la première fraise, cueillie au retour de la navigation aux Bahamas: excellente…

IMG-20180513-WA0004

il est ou le bonheur?

3 réflexions sur “Un système d’arrosage automatique autonome et complet

  1. Bonjour, pour commencer merci d’avoir pris le temps de faire ces tutos très instructifs. J’avais une petite question a propos du projet similaire au votre juste a la difference de ne pas avoir de pompe mais une électrovanne et un contrôleur solaire de charge et solaire a la fois.

    Comment faites vous pour dimensionner votre batterie ?

    En sachant pour ma part que je n’aurai que l’arduino le régulateur et l’électrovanne, qui sera activée 1/2 fois par jour 5 min a tout casser.

    Merci encore a vous pour ces tutos !!

    J'aime

    • bonjour, une electrovanne (5V) ne consomme presque rien: entre 5 et 10W (voir les caractéristiques constructeur de votre électrovanne). sauf erreur de calcul (sommaire) cela fait pour 5 minutes de fonctionnement (300 sec x 10 W =) 3000 joules. Un panneau solaire pour batterie pour téléphone portable sort 3W, si on considère qu’il y a au moins 5 heures d’ensoleillement par 24 heures ça fait 3W x 5 x 3600 secondes = 54 000 joules, donc même en mettant un rapport 10 pour tenir compte de toutes les pertes, cela suffit pour compenser la consommation quotidienne de votre électrovanne. Comme batterie, vous pouvez mettre une batterie pour charger les téléphones portable (une de 5 000 mAh stocke 5A x 5V x 3600 sec soit 90 000 Joules (soit » plusieurs jours de fonctionnement d’électrovanne »). Pour faire encore plus simple, vous pouvez mettre une batterie pour charger les téléphones portables qui a son propre panneau solaire…. quelque chose comme ça pourra peut être suffire… https://www.darty.com/nav/achat/telephonie/accessoire_pour_telephone_mobile/chargeur_pour_telephone_mobile/generic_diy_5000mah_double_usb_sauvegarde_portable_chargeur_solaire_banque_etui_pour_telephone_phone_charger_449__MK866880631.html

      Vu le prix… ça peut valoir le coup d’essayer

      J'aime

      • Vous m’avez un peu perdu avec les calculs. Il va falloir que je reprenne les bases de l’elec.

        L’electrovanne que je pensais mettre est de 12V avec une consommation de 320mA
        Je possede une batterie de 6V 4Ah, il ne me manque que le panneau de 10W que je trouve pour une 15aines d’euros.

        Effectivement le lien est interessant, a ca il faut rajouter les piles qui ne sont pas inclus. Mais je pense pas que ce soit bien cher.

        Merci encore.

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s