De Þingvellir au Landmannalaugar

itinerair3

 

Quittant Reykjavik, nous nous arrêtons pour camper à Þingvellir

Tant qu’à être là, nous nous arrêtons voir le site au petit matin , il y a pas mal de touristes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ici, nous sommes au coeur de la techtonique des plaques. L’Islande se situe pile poil sur la dorsale medio-Atlantique. Celle-ci constitue un système divergent entre la plaque nord-américaine et la plaque eurasienne dans l’Atlantique nord. Ces plaques tectoniques s’écartent continuellement ; ainsi, l’océan Atlantique s’agrandit au niveau de la dorsale d’environ 2 à 3 centimètres par an (c’est wikipedia qui le dit!)

Mid-atlantic_ridge

Sans être spécialiste de la chose, je comprends que l’Islande étant sur ce chemin, il s’en passe des choses: la faille s’agrandit de 2 cm tous les ans, il y a des volcans, des rejets de gazs … Et à Þingvellir on marche pile dans la faille. Personnellement, ça ne me laisse pas indifférente.

Nous poursuivons notre route vers Geysir, bien connu pour ses geysers. Il faut se poster là et attendre… POUF! un gros jet de vapeur jaillit à plus de 15 mètres de haut… Malgré le monde, c’est quand même rigolo à voir

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous nous arrêtons à Gulfoss, mais la météo est maussade. Espérons qu’au retour il fera meilleur. Nous nous dirigeons donc vers le Vedivötn, au nord du Landmannalaugar.

C’est un endroit peu fréquenté des touristes mais bien connu des islandais comme un spot de pêche. Il pleut fort, la route est cadrée de paysages très noirs: pas une fleur, pas un brin d’herbe… c’est noir et il pleut… Drôle d’ambiance.

 

 

ISLANDE VEDIVOTN

Après 2 gués, nous arrivons au camping qui se révèle très bien et désert.

Au matin, nous partons faire la route des lacs: ils sont superbes.

ISLANDE VEDIVOTN

Il est vrai que pour pêcher, c’est le top.

ISLANDE VEDIVOTN

Il y a 15 bungalows, et 3 tentes/ véhicules aménagés (nous inclus), ce qui fait un maximum de 18 groupes de pêcheurs. Or, il doit y avoir une trentaine de lacs… Bref, chacun le sien. Il y a même une piste d’avions, comme quoi, ceux qui en ont les moyens… Mais bon, avec la météo et l’équipement sommaire de la piste, il ne doit pas y avoir des atterrissages tous les jours.

ISLANDE VEDIVOTN

Nous voilà repartis vers le sud

Nous retraversons ces étendues noires sous un ciel plus clément que la veille

ISLANDE ROUTE VEDIVOTN

Mais bon, Scratch broie du noir…

ISLANDE ROUTE VEDIVOTN

S il vous plait, ne m’abandonnez pas ici!!!!!!!!!

Et nous arrivons au Landmannalaugar, et suivant, comme toujours les conseils de Marie, nous allons au camping de Landmannahemlir (il faut savoir que dans le parc du Landmannalaugar, il y a 2 campings: Landmannalaugar, Landmannahemlir.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Etant donné que nous sommes arrivés tôt et que la visibilité est bonne, j’en profite pour faire une jolie petite ballade sur les hauteurs. On ne rencontre personne d’autre que des moutons

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le lendemain, nous nous dirigeons vers Landmannalaugar, il y a un gué juste avant d’arriver au camping: surpeuplé, les tentes sont les unes à coté des autres sur de la terre et des cailloux… Bah… on quitte vite les lieux pour monter sur un sommet du coin, le Bláhnúkur.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La montée révèle rapidement de beaux panoramas

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

et des couleurs magnifiques

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

pingvelliralandman23

sur le retour, nous faisons un détour vers les solfatares: la terre fume de partout et ça sent fort le souffre!

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

nous décidons de retourner vers Landmannahemlir pour la nuit

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Le lendemain, nous voilà partis pour Raudufossar…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Waouh

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

nous croisons Franz et Christiane pour la 3ème fois depuis Hvolsvollur, du coup, nous finissons la ballade ensemble.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

et ils nous convainquent d’aller jusqu’à la source, malgré la météo qui s’assombrit.

Bon, c’est vrai que c’est joli et atypique cette résurgence

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est vrai aussi qu’en arrivant la haut, on est accueillis par la grêle… Ah, les vacances en Islande…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous sommes malgré tout bien récompensés par tous ces beaux paysages

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s